Les notes de frais, un véritable casse-tête.

Quand on est commercial ou que l’on doit tout simplement régulièrement se déplacer pour le travail, nous devons régulièrement avancer de l’argent pour pouvoir payer des choses pour notre entreprise. Par exemple, un hôtel car nous sommes assez loin de notre résidence ou bien tout simplement un restaurant ou la voiture (donc l’essence, le péage etc). Mais dans ce cas, comment ça se passe réellement ? Etant véritablement tête en l’air, j’ai toujours eu des soucis avec cela. Je vous raconte pourquoi.

Le casse tête des notes de frais.

Afin de pouvoir se faire rembourser, il va donc falloir garder une note de frais. Celle ci vous est donné lors d’un séjour dans un hôtel, par exemple. C’est une facture, avec ou sans détails, qui permet donc de savoir quel montant votre employeur doit vous rembourser. Cependant, il m’est arrivé, de nombreuses fois, de les perdre… Il suffit d’un papier volant dans votre sac à main, que vous souhaitez mettre à la poubelle et vous le mettez également celui ci.

Impossible donc de se faire rembourser par la suite sans aucune preuve que vous n’étiez pas à l’hôtel pour vous avec votre conjoint ou pour un week end familial ! Cependant, j’ai trouvé Un article chez qonto qui en dit beaucoup plus sur les notes de frais, et j’ai pu enfin proposer des solutions à mon employeur.
Chez qonto, il y a par exemple une application permettant de pouvoir photographier directement la note de frais pour l’envoyer à notre employeur.. et je dois avouer que ce genre de chose, quand l’employeur l’a mis en place… a changé ma vie !

Avant, je ne me faisais donc rembourser que quelques petites broutilles n’osant pas aller affronter mon patron sans aucune note de frais. Car il est vrai que sans celle ci, même avec une attestation sur l’honneur, le patron veut bien rembourser une fois, deux fois mais il ne va pas non plus tout accepter. Maintenant, j’arrive à tout me faire rembourser (quand je n’oublie pas de photographier, bien évidemment !).